boîtes gigognes bébé

À partir de 15 mois
Dans le salon
Des boîtes gigognes ou qui se rangent les unes dans les autres

Pour gagner de la place dans ses tiroirs, rien de mieux que les boîtes gigognes. Elles permettront à bébé en même temps de faire un jeu d’encastrement 🙂

Classer les boîtes gigognes par taille

Après avoir sorti nos boîtes gigognes, on les montre à bébé en les sortant une par une devant lui. Puis, on aligne tous les contenants en les classant par taille du plus petit au plus grand. On peut maintenant remettre les boîtes l’une dans l’autre tout en allant doucement pour bébé.

On en profite pour enrichir le vocabulaire de notre tout-petit en nommant chaque étape : « ranger dedans », « plus petit », « plus grand », etc.
Au tour de bébé de réaliser l’activité et de jouer comme il le souhaite avec ces boîtes magiques !

Lire aussi : « Pourquoi faut-il jouer avec bébé ? »

Découvrir la notion du dedans dehors

En laissant bébé manipuler ces boîtes, bébé va acquérir des notions fondamentales pour son développement telles que le « dedans dehors ». On le laisse donc s’approprier l’activité à son rythme en découvrant par lui-même ce phénomène mystérieux.

En effet, notre tout-petit s’apercevra qu’à partir d’un seul contenant, on peut en faire apparaître plusieurs. Il cherchera à sortir les boîtes, les empiler les unes dans les autres ou encore juste les observer sous les moindre coutures 😉

Lire aussi : « Cache-cache petite balle : la notion du dedans dehors »

Développer son esprit logique

En plus d’intégrer la notion du « dedans dehors », bébé va faire travailler son esprit logique. En effet, notre tout-petit va devoir classer les contenants par taille pour pouvoir reconstituer la boîte initiale. Pour cela, bébé va solliciter son sens de la perception et de l’observation pour noter les différences. Ce n’est pas grave s’il ne réussit pas du premier coup, le but de cette activité est d’intégrer ces notions tout en douceur !

Les Petits +

Pour agrémenter l’activité, on peut proposer à bébé quelques fruits de différentes tailles (noix, clémentine, pomme, pamplemousse). Il devra alors faire correspondre le fruit à la bonne boîte pour pouvoir les ranger à l’intérieur.

Et vous, quels jeux d’encastrement proposez-vous à bébé ?