De véritables éponges sensorielles

Nos bébés sont de véritables éponges, ils enregistrent inconsciemment tout ce qui les entoure, et surtout lors de leurs trois premières années de vie. Leur esprit absorbe une quantité importante d’apprentissages qui seront conservés à vie, s’ils sont beaucoup utilisés.
En écoutant, en observant et en expérimentant avec leurs sens, nos tout-petits découvrent activement le monde qui les entoure en recevant toute une panoplie d’informations.
Un environnement le plus enrichissant possible, avec de l’amour, du bonheur, des rires, de la bienveillance et de l’écoute, facilitera l’apprentissage de bébé. Mais, attention pas de surstimulation !

Montrer l’exemple avant de le laisser faire seul

Notre tout-petit se développe lorsqu’on le laisse expérimenter seul mais aussi lorsqu’on lui montre les choses. L’exemple que l’on donne à bébé est essentiel pour lui car c’est en nous regardant qu’il cherche souvent à nous imiter. C’est pourquoi, avant de jouer, il faut toujours lui montrer l’activité une première fois, en se plaçant de son point de vue (marcher à 4 pattes s’il ne tient pas encore debout ou encore tenir les objets des deux mains). 
Ensuite, ne pas hésiter à répéter encore, reproduire le geste plusieurs fois. Cela est rassurant pour bébé car il peut anticiper ce qui va arriver. Puis, détailler l’activité étape par étape la rendra plus simple et surtout plus accessible pour bébé.

Au-delà de la fonction du jouet, le partage d’une relation affective

Mais attention, lui montrer ne veut pas dire le formater et l’obliger à utiliser un objet ou réaliser une activité, de telle ou telle façon. C’est avant tout le moyen de définir le cadre de l’activité pour que bébé comprenne le principe du jeu. Ensuite, à nous de le suivre et de rentrer dans son monde de l’imagination pour partager un moment affectif avec bébé.

Impliquer bébé dans nos tâches du quotidien

Naturellement, notre tout-petit aime aider aux tâches quotidiennes (soit en mettant la table, en triant le linge, en cuisinant, en rangeant les courses, …). Il développe sa confiance en soi, son autonomie et se sent responsabilisé. Profitons-en car plus grand il n’aura sans doute plus l’envie !
Et surtout, ranger régulièrement et à la même place les objets feront du bien à bébé. En effet, il est rassuré lorsqu’il connaît le cadre et l’ordre l’aidera à construire ses repères.

C’est en l’accompagnant, en lui montrant et en l’encourageant, qu’il pourra bientôt faire seul.

Extrait des livres :
“1001 activités avec mon enfant”, des Dr Wendy Masi et Dr Ronan Cohen Leiderman, éditions Nathan
“Le guide décapant des parents imparfaits, activités inspirées de la méthode Montessori”, de Cynthia Kafka, Camille Skrzynski, Candice Kornberg-Anzel, éditions Marabout




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *